N/oholita.

octobre 17

MON ARRÊT DE LA PILULE

BODY MISSGUIDED

Il y a presque deux mois, le 21 juillet exactement j’ai de nouveau décidé d’arrêter ma pilule contraceptive.

Je dis de nouveau car déjà l’an dernier je l’ai arrêtée pendant plus d’un an.

Je vais vous faire un récap sur mes deux arrêts de pilule car les deux ce sont passés de manière différente.

  • Arrêt de la pilule de novembre 2015 à janvier 2017 :

A l’époque, j’ai décidé d’arrêter de prendre la pilule puisque ça faisait déjà 8 ans que j’étais sous cette contraception et que surtout je la prenais de façon très irrégulière puisque je l’oubliais très souvent. J’ai donc arrêté et je suis passée à l’anneau vaginal. C’est un anneau que vous devez enlever tous les mois pendant vos règles puis que vous devez remettre au bout de 7 jours. Résultat, je l’ai enlevé et je ne l’ai jamais remis le mois suivant (j’ai oublié ahah !!). Clairement, j’en avais marre de tout ça et j’ai décidé de tout arrêter.

Résultat : je n’ai pas eu mes règles pendant plus de 11 mois. J’étais très très stressée par le boulot, je voyageais énormément, je n’étais jamais posée et j’avais très peu de temps pour moi. Et au bout de 7 mois d’arrêt de pilule, énorme acné qui ressort ! A savoir qu’à l’époque lorsque j’ai pris la pilule à 16 ans, c’était en partie pour l’acné puisque j’en avais pas mal.

À 25 ans, j’ai donc eu de nouveau de l’acné sur le visage, le décolleté et les épaules ! Ça m’a niqué complètement la peau et je garde des cicatrices plus grosses qu’après mon acné de l’époque. J’ai pris un traitement antibiotique qui n’a pas fonctionné et j’ai fini par céder et j’ai repris la pilule en janvier de cette année.

  • Arrêt de la pilule en juillet 2017 : 

Cette année, alors que je prenais la pilule depuis 6 mois, mon acné avait de nouveau disparu (je prenais Jasminelle). Au tout début du mois de juillet, j’ai eu des pertes de sang en dehors de mes périodes de règles, à ce moment là, je prenais la pilule de façon très régulière, sans oubli.  J’ai consulté un gynéco et après un contrôle échographique, on m’a répondu que ma pilule n’était pas assez dosée et donc qu’il fallait en changer. Je suis sortie du cabinet, je suis allée à la pharmacie, j’ai acheté 3 mois de traitement mais dans ma tête déjà à ce moment là je n’aimais pas ce que j’avais entendu « pas assez dosée ».

Depuis quelques mois, j’adopte un mode de vie beaucoup plus sain, surtout au niveau de mon alimentation. Je mange quasi tout bio depuis un petit moment déjà mais depuis plus de 4 mois je mange à 100% bio lorsque je suis chez moi. Je n’achète plus du tout de viande industrielle depuis un long moment, je n’ai même jamais de viande chez moi, bref, je fais de plus en plus attention et ce que l’on venait de me dire allait totalement en contradiction avec ma façon de voir les choses.  Je me suis donc renseignée sur une contraception dite plus naturelle et sans hormones .

J’ai donc arrêté la pilule du jour au lendemain, en commençant un traitement antibiotique pour l’acné en même temps : tolexine. Cela fait tout juste trois mois  que je prends le traitement. Pour l’instant tout se passe bien, mon acné n’est toujours pas revenu. J’ai toujours quelques boutons (que je perce toujours d’ailleurs), comme j’ai toujours fait. Mais, nous n’en sommes qu’aux premiers mois d’arrêt de la pilule et l’été vient de se terminer ! J’attends donc patiemment dans mon coin pour voir ce qu’il se passe.

Niveau règles, j’ai encore du mal à y croire, mais depuis le 1er mois, je suis totalement bien réglée ! C’est à dire que même sans pilule, j’ai mes règles tous les 21 du mois, plutôt dingue ! Pour rappel je suis passée par une période de 11 mois sans règles après mon premier arrêt !

Et donc depuis le 20 septembre dernier, deux mois après mon arrêt, je me suis fait poser un stérilet en cuivre, sans hormones.

Pour celles qui me suivent sur snapchat, vous avez très certainement suivi l’histoire. J’ai énormément souffert lors de la pose ,j’en garde un très mauvais souvenir.

Contrairement à ce que beaucoup pensent, on peut poser un stérilet malgré que l’on ait pas eu d’enfant. Mais, effectivement la pose fait beaucoup plus mal ! Après chacun est différent face à la douleur. Je sais que moi sur le moment et les 3 jours qui ont suivi je regrettais vraiment de l’avoir fait. Je me disais que pour une telle douleur j’aurai préféré ne jamais le faire.
Sauf que l’humain est quand même bien fait. On oublie vite et on passe à autre chose. Maintenant, je suis bien contente d’avoir mon stérilet, de ne plus avoir à me poser de questions pour les 5 prochaines années à venir (vous pouvez l’enlever avant si vous désirez avoir un enfant par exemple). J’attends de voir si j’ai mes règles le 21 du mois d’octobre et si c’est le cas, tout va très bien depuis !

Ma perte de poids 

Vous êtes très nombreuses à me poser des questions concernant ma perte de poids. Ou plutôt ma « remise en forme », puisque je n’ai aucune idée du nombre de kilos que j’ai perdus ou pas.
Effectivement, mon corps à changé, je peux m’en rendre compte dans le miroir ou dans certains de mes pantalons. On est encore très loin du mois de janvier où j’avais 8 kilos de moins que ce que je faisais au mois de juillet. Mais j’ai effectivement commencé à fondre.

Alors, est-ce que la pilule à aider à cette perte de poids, a vrai dire je n’en ai aucune idée. Je sais qu’elle avait aidé à la prise de mes kilos en partie. Mais vu que j’ai changé mon alimentation et que je me suis remise au sport, elle n’en est pas la seule responsable. Je dirais que cela a certainement aidé.

Mais je vous ferai un article consacré à ce sujet.

Je vous invite à me laisser vos témoignages sous cet article, je suis sûre que cela intéressera les filles qui se posent des questions. Puisque ceci est mon expérience personnelle mais chaque expérience est différente.

Je vous embrasse xx

  

503 Comments

Fanny dit :

Bonsoir camille !!

J’ai moi aussi posé un stérilet en février 2017. Un vrai bonheur j’en suis très heureuse, malgré une pose très très douloureuse… mais si ça peut te rassurer il parait que pour l’enlever ça fait beaucoup mal 😛

Concernant ton acné, moi je te conseille d’allée voir un magnétiseur ça fait des miracles!!!! Personnellement je suis allée en voir un pour de l’eczéma que j’ai depuis bebe, et je ne suis pas totalement guérit (car c’est dû à mes émotions) mais en tout cas j’ai vu un changement radical. Et je sais que pour l’acné c’est vrai super bien!!!!

Bonne soirée
Continue comme ça et reste toi même surtout <3

Camille dit :

C’est pas la première fois qu’on me le dit effectivement. Il faudrait que j’en trouve un bien sur Paris.
Merci en tout cas xx

Marine dit :

Bonjour Camille,

Les commentaires sont tout aussi intéressants que ton article.
Je suis impressionnée du nombre de femmes/de filles qui ont eu cette prise de conscience avec la pilule ! Et il y a beaucoup de conseils à piocher dans toutes ces réponses. J’aimerais aussi apporter ma pierre à l’édifice.

J’ai arrêté les hormones en avril dernier, après un passage par l’anneau. J’avais pas mal de soucis avec les hormones.
J’ai arrêté sans trop me renseigner sur les conséquences et j’ai très vite compris que j’aurais dû !
1 mois après les boutons sont revenus, le pic a été cet été (sympa…merci !), et depuis ce mois-ci ça va beaucoup mieux (je n’ai pas eu un seul bouton, sauf cette semaine, rdv mensuel oblige).

Après coup, j’ai appris que c’était un peu comme une désintoxe, il faut que le corps lâche sa dépendance aux hormones.
J’ai lu des témoignages de nanas qui avaient arrêté progressivement leur pilule pour éviter tout problème. Apparemment ca marche bien !

De mon côté j’ai juste pris mon mal en patience, heureusement je ressentais aussi tout les effets bénéfiques de l’arrêt de la pilule, ca m’a permis de m’accrocher. Il n’empêche que j’ai passé des soirées à pleurer, en me disant que je n’arriverais jamais à sortir de chez moi avec cette tête le lendemain…Grosse perte de confiance en moi, ca a vraiment été une sale période.

Puis j’ai adopté une routine très stricte : peau nettoyée 2 fois par jour avec un produit doux, puis hydratée avec de l’aloe vera. Peeling + masque hydratant une fois par semaine. Sur les kystes de l’HE de tea trea pure (attention l’he de tea tree est un perturbateur endocrinien, il faut l’utiliser vraiment à toute petite dose, c’est pas parce que c’est naturel que c’est bon pour la santé). Draps changés toutes les semaines et cheveux attachés en permanence. Et surtout, pas de trifouillage de boutons, c’est dur, mais ca vaut le coup !
Et aujourd’hui ça va beaucoup mieux, j’ai même une plus belle peau que sous pilule !
On peut donc s’en sortir sans passer par la case dermato et produits agressifs. Puis j’en ai profité pour transformer cette routine en moment plaisir, je me suis abonnée à Prescription Lab (découverte ici d’ailleurs !), et ça a vraiment boostée ma routine soins.

Je n’ai actuellement pas de moyen de contraception, j’utilise une application qui s’appelle Maya qui m’aide à calculer mes cycles, et en fonction de mes humeurs, des signes, de la température de mon corps je sais les jours qui craignent. Évidemment cette méthode comporte toujours un risque, mais elle permet aussi de connaitre parfaitement son corps.

Le stérilet me fait flipper à cause des risques d’infections. Comme l’a dit Juliette plus haut, la pause fait très mal uniquement lorsqu’elle est bâclée (Merci le lobbying pharmaceutique). Ce n’est pas un moment agréable, mais ce n’est pas normal d’en souffrir autant, même si comme tu le dis on est toutes différentes face à la douleur. J’ai une ancienne sage-femme reconvertie en conseillère au planning familiale dans mon cercle familiale. Et c’est la seule personne en qui je fais confiance actuellement sur ces sujets là.
J’apprends aussi en lisant les commentaires ici que le stérilet cuivre peut aggraver l’anémie, j’en conclue qu’il n’est donc définitivement pas pour moi !

Merci d’avoir partagé ton expérience !

Belle journée.

Camille dit :

Coucou ma belle merci à toi d’avoir ajouté ton témoignage. Plein de bisous

Holmby dit :

Je partage à mon tour mon expérience sur l’arrêt de la pilule Jasmine (anti-acné, je précise car l’effet rebond des boutons concerne en grande partie ces pilules). Je la prenais depuis 13 ans car je commençais à fréquenter qqn et j’avais qq boutons mais rien de dramatique. Je l’ai arrêté en janvier, poursuivi sur des cures de zinc et de plantes car j’avais une peur atroce de l’effet rebond. Je n’y ai pas échappé, en juin début des pb. Ca a commencé par un excès de sébum, les cheveux hyper gras puis qq boutons au niveau de la mâchoire. Mais c’était gérable. Et là depuis octobre c’est la descente en enfer. Le soleil n’étant plus de la partie ça n’aide pas je l’accorde. J’ai des poussées d’acné je n’en vois pas le bout. Je pense qu’il faut être patiente car on dit que le corps a besoin de temps pour fonctionner tout seul sans pilule. On parle d’un an pour le retour à la normal. On verra mais c’est vraiment démoralisant. Je sais qu’il y a bien pire que moi, j’en ai pas sur le décolleté ni dans le dos. Je n’avais pas remarqué que tu avais eu de l’acné l’année dernière mais sur les photos et avec du maquillage il est vrai que c’est pas pareil. J’ai commencé le traitement Rubozinc et une crème à partir de peroxide de benziole on verra si ça change qqchose.

Camille dit :

Merci pour ton partage ma belle !
j’espère que ça ira mieux

Alice dit :

Hello Camille !
Alors, je viens de découvrir cet article… Oui, j’avais beaucoup de retard à rattraper ! Je voulais te remercier pour ta spontanéité. Tu es si naturelle et si adorable 🙂 Pour ma part, bien que…tu verras à la suite de mon témoignage, je te rejoins totalement dans ta vision des choses. J’ai grandi dans une famille anti-tout-ce-qui-n’est-pas-naturel 😀 Bref, anti-antibiotique, anti-vaccin, anti-industriel, anti….hormones 😀 Tu vois le topo. Lorsque j’ai pris mon envol, j’ai légèrement quitté le mode de vie de mes parents : le bio, pouarf…manger sains…pouarf…prendre de l’homéopathie…pouarf. Cela m’a coûté 10kg, une invasion de boutons, des cheveux abîmés et j’en passe. Mais il y avait une chose à laquelle je n’avais jamais cédé : les moyens de contraception hormonaux. J’ai utilisé simplement Lady-Comp (bon y a eu la période capote avant ^^) jusqu’à ce qu’on se décide d’avoir un bébé. Quotidiennement, Bibi utilisait son petit moniteur armée de son petit carnet : suis-je fertile aujourd’hui ? C’était sympa. Je n’ai jamais eu d’accident et je suis tombée enceinte illico (en même temps le moniteur m’a indiqué « fertile »…je savais quand miser !). Après l’arrivée de notre petit chéri, je n’avais plus la force et le courage pour continuer avec Lady-Comp… (haaa la fatigue…coucou!). J’ai radicalement changé mon mode de vie et je suis retournée vers un mode de vie complètement sain (similaire à celui de mes parents) : bouffe ultra bio, très peu de viande (je n’ai pas la prétention d’être ni de vouloir être végétarienne: simplement que la viande, ça me parle pas tant que ça…je n’en mange que lorsque j’en ai vraiment envie), plus d’antibiotiques et beaucoup d’air frais pour ma pauvre peau de jeune maman fatiguée… Depuis, je ne tombe pratiquement plus malade et j’ai une crinière de lionne 😀 Je ne suis toujours pas vaccinée…Par contre, j’ai décidé de vacciner mon fils… Car je l’ai très mal vécu d’être un gosse non vacciné (même une adulte…ma première gyné m’a engueulée comme une vieille m*** lorsqu’elle a su que je n’avais aucun vaccin et a fini par me dire que je ferai inévitablement une fausse couche…sympa… »pète un coup, M’dame »). Alors, 6 mois post-accouchement, il me fallait un moyen de contraception naturel : le stérilet au cuivre. Pose très douloureuse… Mais l’enfer commença après. J’ai tenu 11 mois. J’ai mordu sur ma chique, tenté d’y croire,…jusqu’au jour où tout mon entourage a tiré sur la sonnette d’alarme, y compris mon médecin traitant. Ma gynécologue connaissait les soucis que je vivais depuis la pose et restait disponible si je prenais la décision de l’enlever mais mon mot d’ordre était « patience ». Grosso modo, j’étais réglée 3 semaines sur 4 en mode hémorragie. Pour dire, je me baladais avec des serviettes de nuit – les énormes, presqu’aussi grrosses qu’un pampers…plus glamour tu meurs. Je devais mettre mon réveil plusieurs fois la nuit pour aller la changer sinon c’était la catastrophe assurée (bon j’ai eu l’avantage d’avoir un bébé-réveil au début). Au début, je me disais que c’était normal… Que mon corps devait se réhabituer. Que j’avais accouché 6 mois plus tôt. Mais voilà, à force de perdre autant de sang sur une si longue durée, j’ai fini par m’évanouir à gogo… Je me lève…boum à terre… Je porte une manne…boum à terre… Je fais la vaisselle…boum je ne vois plus rien…Quand j’allaitais…boum trou noir aussi… Et ce, plusieurs fois par jour. J’en suis arrivée à ne plus vouloir porter mon propre bébé. J’avais la trouille, je refusais de me retrouver seule chez moi en journée alors ma maman venait lorsque Monsieur partait travailler. Puis un jour, je conduisais et j’ai eu ce fameux trou noir « pré-évanouissement ». Mon homme me suivait avec sa voiture. Encore heureux que j’étais en pleine campagne et que j’aie pu m’arrêter au beau milieu de la route. C’est là que je me suis dite « STOP », j’ai pris rendez-vous et ma gyné m’a enlevé mon stérilet. Aujourd’hui, à mon grand regret, mon corps est aspergé d’hormones : stérilet MIRENA. Ça va faire 4 ans que je l’ai. Mais mon corps revit, je revis. J’ai certes toujours mes règles contrairement à ce qui est dit à raison d’une bonne semaine par mois (faut croire que mon corps est déterminé :il veut que je sois réglée…d’ailleurs, petite anecdote…j’ai eu des règles anniversaires jusqu’à 7 mois de grossesse… #jamaistranquilleici) et elles sont toujours méga giga supra douloureuse (les deux premiers jours, en boule dans mon lit et en mode « je vaiiiiiis mouriiiiiiiiir ») mais ça ne dure pas. Et j’ai des boutons lorsque j’ai mes règles à presque 30 piges (youpee). Toutefois, j’attends avec impatience le jour où mon quotidien sera moins sportif et moins fatiguant pour recommencer avec mon Lady-Comp (enfin, il pourrit dans mon grenier, je devrai sûrement en racheter un ^^) car rien ne vaut une contraception naturelle, même si je suis « satisfaite » du Mirena.

Alors félicitations pour ta décision et je suis ravie de voir que tu supportes le stérilet au cuivre (enfin, je présume sinon tu n’aurais plus le sourire aux lèvres :D).

Gros bisous beauté !

Alice dit :

Woaaah. Je suis le genre de nana qui fait une petite relecture pépère de ses commentaires et e-mails après avoir poussé sur « Valider »/ »Envoyer » #logique ; et à grincer des dents à la découverte de mes erreurs, glurp. Les 4 heures de sommeil de ma précédente nuit se font sentir… Bonjour, bonsoir, les fautes. Je m’en excuse…

Camille dit :

Merci beaucoup d’avoir pris le temps de nous raconter tout ça ma belle !
Bisous à toi

Coucou Camille,
J’ai commencé à prendre la pilule à 16 ans. Tout se passait très bien, aucune prise de poids ou autre effet secondaire, mais au bout de 10 ans sous pilule, je me suis dis qu’il fallait que je me débarrasse de cette cochonnerie. Il y a 3 ans je l’ai donc arrêté. Et là CATASTROPHE!!! J’ai commencé à avoir de l’acné alors que je n’en avait jamais eu, même pas à l’adolescence. C’était horrible, j’ai tout essayé, crème, produits naturels, etc, mais il était hors de question pour moi de prendre des antibiotiques. J’ai donc pris mon mal en patience et surtout appris de bonnes techniques de maquillage pour camoufler le tout. Maintenant on va dire que ça fait presque 6 mois que ma peau va beaucoup mieux. J’ai encore 1 ou 2 boutons de temps en temps et aussi quelques cicatrices mais quand je vois ce que j’avais avant je suis ravie ! Je pense qu’il faut beaucoup de temps à notre corps de se débarrasser de cette M****. Du coup ton expérience du stérilet m’intéresse beaucoup car du coup je ne prends plus de contraceptif depuis 3 ans… oui je sais pas facile mais je n’ai rien trouvé qui me convienne.
Merci d’avoir partagé ton expérience avec nous.
À bientôt
Laëtitia

Camille dit :

Oui c’est clair qu’il faut du temps pour que notre corps se débarrasse de tout ça je crois.
Si mon témoignage à pu t’aider c’est top ! Plein de bisous ma belle

Reylia dit :

Bonjour Camille,

Merci Camille pour ce message personnel, je te suis dans l’ombre depuis un petit moment, mais je prend la parole sur ce sujet qui me tiens très à coeur.
Pour ma part, la pilule c’est fini, je l’arrête.
C’est en partie à cause d’elle (Diane 35, anti acné) que j’ai eu une phlébite très importante (et très, très douloureuse) et une embolie pulmonaire massive.
J’ai failli y rester, j’en souffre encore mentalement tellement c’était difficile, je vis aujourd’hui avec des piqures pour activer mon sang et des contentions… Mais au moins je vis toujours.
Pendant ma convalescence et ma dépression, on m’a donné une pilule génération 1 (Cerazette), la seule que j’ai désormais droit. Mais je n’ai plus confiance à ces gynécos, à ces médecins qui veulent absolument donner une soi disant pilule sans faire d’analyses avant. Donc maintenant c’est fini les médocs non naturels (certains me sont interdits comme les rhinadvil !) et je rejette tous les médecins et spécialistes qui veulent me remettre sous ces merdes bourrés d’hormones sans chercher à comprendre mon corps.
Il y a de trop nombreux cas comme moi… Et celles qui n’ont pas eu autant de chance qu’on doit faire le deuil (voir l’asso AVEP : http://www.avep-asso.org )

Merci encore pour ton témoignage porte parole, j’espère qu’il sera lu par le plus grand nombre.
Notre corps nous appartient, il y a d’autres solutions pour ne pas enfanter et ce n’est pas un mal de pas vouloir d’enfant, c’est un droit !

Reylia

Camille dit :

Merci ma belle pour ton témoignage.
J’espère que tu vas mieux, ça à pas du être facile..
Plein de bisous

Coline dit :

Hello Camille!

Merci beaucoup pour ton article, c’est top de pouvoir parler de ça ici! Je pense aussi à passer au stérilet mais j’ai peur d’avoir des règles beaucoup plus abondantes… Sachant que je n’ai quasi pas besoin de mettre de protection (un jour au milieu de mes règles à peine) et que je ne suis pas hyper hyper réglée. Est-ce que tu as constaté des changements depuis la pose du stérilet?

Camille dit :

Moi j’en avais pas beaucoup (plus que toi quand même). Et c’est un peu plus abondant effectivement, mais bon ça va 🙂

COSMOGONIE dit :

Bonjour jolie Camille,
Je suis Julie, créatrice de Cosmogonie @cosmogonie.official et amie de (Jenn wandertea).
Je serais vraiment ravie de vous envoyer quelques pièces de lingerie!
N hésitez pas à revenir vers moi et à m envoyer votre sélection.
http://www.cosmogonieparis.com
A très vite,
Julie

Sarah dit :

Hi Camille!

Merci pour ton article qui me conforte dans l’idée de passer au stérilet en cuivre.

En effet, j’ai décidé il y a quelques mois d’arrêter complètement la pilule à cause de certains effets secondaires (migraines, grosses fatigues et j’en passe).
Je l’a prenais depuis mes 16 ans et après en avoir essayé une dizaine car aucune ne me convenait, j’ai enfin sauté le pas et décidé d’arrêter pour de bon.
Après j’appréhende un peu de poser un stérilet car j’ai entendu dire que certaines femmes ne le supportait pas. Donc affaire à suivre…
Je te suis depuis quelques mois et franchement j’adore ce que tu fais, ta personnalité, ta franchise, ton style. Merci pour tous tes conseils. 🙂

_poldina dit :

Coucou Camille !
Ton article est super !
J’ai commencé la pilule a l’âge de 15 ans c’était leeloo puis au bout de quelques années genre 3 ans , je me suis rendu compte que j’avais d’énormes  » boules dans les seins  » genre ça pouvait se voir. Du coup , ma mère était en panique donc rdv chez le médecin qui ma fait faire une echo , finalement j’ai du me faire opérer , c’étaient des fibromes, rien de dangereux mais ça grossisait et c’était horrible. Enfaite la pilule était trop dosée. Du coup j’ai voulu passer à l’implant. Ma gynéco ma donné une pilule qui d’après elle avait les mêmes effets qu’un implant (c’était pour tester avant de poser limplant). Bon là grosse catastrophe , jai jamais eu d’acnés je me suis carrément retrouvé avec des bosses sur la tête .
J’ai donc repris une pilule , mais depuis bien un an j’ai envie d’arrêter , j’ai beaucoup de migraine de base mais j’ai vraiment l’impression qu’avec la pilule ça s’accentue , j’en ai 2 fois par semaine à me taper la tête dans les murs! Puis bonjour la mauvaise humeur ( bon ok je suis un peu casse-couilles de base ) mais pas au point d’être heureuse puis méga énervé en un quart de seconde !
Bref du coup , je réfléchis au stérilet , il faut que je prenne rdv mais c’est pas facile de trouver un bon gynéco en Corse, il y en a pas beaucoup et la plupart n’explique rien alors j’espère trouvé quelqu’un de compétant et j’espère que le stérilet me conviendra !
Bon dimanche !

Camille dit :

Ah oui quand même c’est compliqué tout ça. Je suis certaine que tu trouveras un bon Gyneco pour le stérilet, même en Corse ma belle. xx

Delphine dit :

Bonjour Camille,

Cela fait maintenant plusieurs mois que tu as arrêté la pilule. Ou est-ce que tu en es côté acné ? Aucun bouton du tout ? As-tu fais des cures spécifiques de compléments alimentaires ?
Merci

Camille dit :

Un petit peu dans le dos depuis 2 semaines.. à voir ce que ça donne.. Mais rien sinon

Delphine dit :

Super merci pour ton retour ! tu réponds à chaque fois c’est très appréciable surtout compte tenu de ta popularité.
Est-ce que tu comptes faire un update en vidéo ou sur ton blog ?

Camille dit :

Pour l’instant pas vraiment de changement 🙂 J’en ferai quand cela aura évolué je pense 🙂

charly dit :

coucou Camille 🙂 et coucou les filles cette article m’interesse beaucoup car comme beaucoup d’entre vous je me pose enormement de question par rapport à la pilule, j’ai 27 ans je l’ai prise il y a quelques années pendant un certain temps j’avais pris pas mal de poids plutôt j’avais comme gonflé c’était pas top donc du coup je l’avais stoppé et lâché l’affaire.. disons que je faisait attention avec mon copain et je n’avais pas de problème d’acnés…. mais bien des années plus tard j’ai des soucies de peau acnés sébum et compagnie et pourtant je prend soin de moi plus qu’avant sur l’alimentation j’essaye de ménager les excès même si il y’a des écarts par moment haha et oui l’acnés débarque tardivement crise d’ado 10 ans plus tard, évidement masques et exfoliant crème j’hydrate ma peau je n’oublie rien promis 🙂
mais es que vous pensez que la pilule ou implant vaudrait la peine pour réguler tous ça ? je suis plutôt mince mais j’ai tendance à prendre du poids si je fais des excès c’est pour ça que ça me fais un peu peur étant donné qu’il faut souvent essayer plusieurs dosage en pilule et vu ma patiente …. lol
j’avais pensé également a un traitement pour l’acnés je garde une peau sèche et sensible mais qui graisse (je suis un peu lourde hihi) donc j’ai peur aussi que ça me désèche la peau j’ai bientôt rendez vous chez dermatologue et gynécologue mais si les filles vous avez des tuyaux je suis preneuse
bisous a vous les filles et évidemment Camille je te fais de gros bisous un plaisir de te suivre 🙂 <3

Camille dit :

Hello ma belle merci pour ton témoignage ici. Bisous

Delphine dit :

Bonjour Charly,

Des commentaires en parlent plus haut, tu peux essayer de reprendre une pilule pas trop forte du genre Triafemi/Jasminelle/ Yaz spécialement pour l’acné et ensuite réaliser un sevrage progressif pour éviter l’effet rebond. Le blog petiteceriz.com en parle !

Sinon, tu peux consulter un naturopathe pour essayer de régler le problème avec des plantes.
Bon courage

charly dit :

merciii beaucoup Delphine je vais aller voir tous ça et je pense que je vais faire comme tu dis je vous en donnerais des nouvelles des bisous 😀

AURELIE dit :

Bonjour Camille et bonjour à toutes,

Tout d’abord merci pour ce super article, je vois que beaucoup de femmes sont dans un flou total concernant la contraception.
Je voudrais faire part de mon expérience car elle est assez rare mais si elle peut être utile à quelqu’un c’est important.
Contrairement à beaucoup d’entre vous, j’ai eu la chance de ne pas avoir d’acné à l’adolescence (quelques boutons par ci par là mais rien de bien méchant) j’ai donc commencé la pilule beaucoup tard, à 19 ans. Un mois après le début de ma prise de pilule, j’ai fait une embolie pulmonaire. Pour celles qui ne connaissent pas, ce sont des caillots de sans qui se forment dans les poumons, qui bloquent la respiration et qui peuvent atteindre le coeur ou le cerveau. Concrètement c’est grave car nous pouvons en mourir. La batterie d’examens que j’ai subi n’a pas permis d’être sûr à 100% que c’était dû à la pilule car c’est un cas assez rare. Mais les médecins m’ont retiré la pilule et tout moyen de contraception hormonal à vie.
Après un lourd traitement pendant plusieurs mois, j’ai repris une vie normale et je suis allée chez ma gynéco pour voir avec elle une nouvelle contraception. Elle a clairement refusé de me poser un stérilet ou autre contraception et m’a dit que j’étais « condamnée » à me débrouiller avec les préservatifs. J’ai changé de gynéco qui m’a proposé tout de suite le stérilet en m’expliquant qu’en France on était très en retard là-dessus et elle était horrifiée que certains gynéco laissent des femmes sans contraception contre leur grès.
Aujourd’hui j’ai 28 ans et j’en suis à mon 2ème stérilet en cuivre, je n’ai pas encore d’enfant, le jour où je souhaite en avoir il suffit de le faire enlever. L’avantage est que l’on est suivi dès le départ, avant même d’être enceinte, je trouve cela très rassurant. Pour la première pose j’ai eu un peu mal toute la journée, rien d’insurmontable, le changement s’est bien passé presque pas de douleur mais bien sûr on a mal au ventre le reste de la journée. L’idéal est de le faire pendant les règles, pas glamour mais beaucoup moins douloureux. L’inconvénient est que les règles sont plus douloureuses et plus abondantes, sinon elles sont assez régulières.
J’espère que vous aurez eu la patience de lire mon long commentaire et surtout qu’il sera utile. Nous sommes souvent bien seules face à ce genre de problème et je découvre régulièrement des femmes insatisfaites et qui subissent leur contraception (quelque soit le type de contraception). Moi-même je me suis sentie seule donc si je peux aider avec ce message c’est avec plaisir 🙂 !!

Camille dit :

Merci d’avoir partagé ça avec nous ! Des bisous !

Asma2158 dit :

Coucou Camille,

Merci pour ton témoignage, je pense que beaucoup s’y reconnaitront, moi oui.
J’ai aussi arrêté la pilule il y a bientôt un an, (après des années de traitement), suite à des effets secondaires qui devenait important, hypertension, nervosité, cycle irrégulier, …
Depuis que je ne la prend plus, je me sens mieux, j’ai maigri, je me sens moins fatiguée, plus de maux de tête et surtout plus cette contrainte de la prendre tous les jours à la même heure!!!
Par contre je n’ai pas eu de poussé d’acné (alors que c’était une des raisons pour lesquelles j’avais commencé). Ouffff

On ne se rend pas vraiment compte de tous ces produits qu’on ingère pour avoir soi-disant un certain confort.
Il vaut mieux revenir à un mode de contraception plus naturelle, jusqu’à ce que ces messieurs les chercheurs trouvent une solutions qui conviennent a tout le monde.
Car oui le problème c’est que la majorité des chercheurs sont des Mâles et cela ne semblent pas trop les inquiéter que l’on soit autant de femmes à avoir des problèmes avec les contraceptions (orales ou pas).

Sinon j’aime beaucoup ton blog, ton style est vraiment à part.

Camille dit :

Merci d’avoir partagé ton avis avec nous ma belle. Des bisous xx

Julia dit :

Bonjour Camille,

Es tu toujours sous antibiotique Tolexine ?
Si tu as arrêté constate tu un retour de l’acné ?

Merci pour ce super article et pour ta bonne humeur quotidienne !!!

Camille dit :

Oui toujours sous Tolexine, j’en ai un peu oui, mais c’est encore gerable

Jessica dit :

Bonjour Camille,

J’espère que tu vas bien, est-ce que tu prévois de faire un article update sur ton arrêt (la régularité de tes règles, l’acné, le poids) quelle alimentation tu suis ? Sachant que tu es souvent en déplacement etc

Merci beaucoup et bonne fin de journée!

Charlotte dit :

Merci pour cet article éclairant, même chose pour les commentaires. J’envisage d’arrêter la pilule depuis un moment, mais ne trouvant pas d’autre moyen de contraception qui me branche plus que ça, je continue … Ca fait réfléchir de lire ces témoignages !

Pour ma part quand j’en ai parlé à ma gyneco, elle m’a dit que la pilule que je prenais était la meilleure alternative à ce que je recherchais (à savoir le moins d’hormones possibles en plus dans le corps…). Je prends Désogestrel en continu, elle est très peu dosée.
Pour l’instant je pense rester là dessus…. jusqu’à mon prochain questionnement existentiel!

Camille dit :

Si ta gynécologue t’a dit que c’était bien, fais lui confiance sincèrement. Bisous ma belle xx

Charlotte dit :

Update deux mois plus tard… J’ai arrêté la pilule depuis une semaine! Je suis vraiment contente ça me trottait dans la tête depuis trop longtemps et j’avais surtout l’impression que ça me baissait totalement ma libido, plus des douleurs dans le bas du ventre.
Bref j’espère que la suite va bien se passer 🙂

Bonne journée!!

charlotte dit :

Hello Camille,

J’ai du loupé cet article et pourtant je te suis un peu partout ! Merci de partager avec nous ton expérience, est-ce que tu comptes faire un update parce que je vois que cela ‘date’ un peu ?
Dans tous les cas merci d’être si proche de tes lectrices et de partager des informations comme celles ci qui sommes toutes peuvent paraitre un peu personnelles mais qui nous concernent toutes.
Bonne journée,
Charlotte

Camille dit :

Hello ma belle, je viens d’arriver au 6 mois d’arrêt de la pilule, donc je vais en faire un bientôt oui 🙂

Marion dit :

Bonjour Camille,

Penses tu faire un article update prochainement ?

Camille dit :

Oui je vais vous le faire

Floriane dit :

Salut Camille,

C’est fou ce que cet article a attiré l’attention des femmes. Bravo à toi de brises un tabou.
Dans tous les cas, j’ai lu dans le dernier commentaire que tu allais faire un update, j’attends ta vidéo ou ton article avec impatience !

Bonne soirée
Floriane

Camille dit :

Merci ma belle xx

Camille dit :

Coucou Camille,

J’ai comme toi des problèmes de saignements entre mes règles, c’est plutôt pénible, et j’ai déjà changé de pilule plusieurs fois sans succès…
J’hésite donc à me faire poser un stérilet en cuivre. Ma question est es-ce que ça a réglé le problème pour toi de ce côté là ? =)
Merci !

Camille dit :

Oui complètement, jamais eu de nouveau

camille dit :

Bonjour Camille,

Je vois que cette vidéo suscite beaucoup d’échanges, est-ce que tu penses nous faire un update ? ‘peau, cycles, alimentation etc)

Question qui n’a absolument, mais alors absolument rien à voir, tu as quoi comme téléphone ? Tes photos et tes vidéos sont toujours d’ultra bonnes qualités.

Camille dit :

Hello, oui je compte faire un update sur mon article pillule. Et j’ai un iPhone X. Bisous !

Vincent Justine dit :

Bonjour Camille,

J’aimerai aussi savoir si tu continues à prendre ton antibiotique ou pas contre l’acné ?
Pour savoir dans quoi je me lance d’ici peu…

Merci pour tous tes conseils !

Camille dit :

Oui… mais il ne faudrait pas, il faut que j’arrête

Loucie dit :

Bonjour Camille,

Comptes tu faire très prochainement un article sur ton arrêt + 6 mois ?
Merci

Camille dit :

Oui ma belle

Carla dit :

Salut Camille,

Je viens t’apporter mon expérience et celles de mes amies. J’ai tout essayé concernant les moyens de contraceptions : La pilule, que j’ai arrêté depuis 2 ans car je l’oubliai de temps en temps et clairement ça me soulait. J’ai donc essayé le stérilet. Pareil j’ai très très mal vécue la pose. Mais il faut que tu saches quelque chose, on te l’a peut être déjà dit. Le sterilet est fragile. Il ne faut pas que tu zappes les contrôle chez ta gynecho. J’ai zappé mon premier contrôle (6 mois après la pose) et Résultat (1 an après) : il a été expulsé, et « c’est un miracle » que je ne sois pas tombée enceinte (dixit ma gynécho). Deux très bonnes connaissances à moi (2 mamans) sont tombées enceintes avec le stérilet! Fais vraiment attention… Aujourd’hui j’ai un implant contraceptif depuis 2 mois, et je trouve que c’est un très bon compromis !

Camille dit :

Merci pour tes conseils ma belle. Plein de bisous xx

Masson Alice dit :

Hello Camille,

Je suis la petite groupie du Titty ( tu as vu, il a fermé, je suis trop triste !!! )
J’ai lu ton article, il m’est arrivé exactement comme toi. J’ai arrêté la pilule en septembre, en vrai, j’ai retrouvé ma libido et beaucoup de choses que j’ignorais, dont un réequilibre alimentaire et une perte de poids assez impréssionante.. Mais tout comme toi, je ne connais pas trop la cause à éffets.
Ce qui est sur, c’es que depuis l’arrêt de la pilule, et après des années ou mes copines me disaient  » tu as tellement de chance, tu as une peau parfaite  » blabla… C’est une catastrophe !!! OK, je suis loin de l’acnée de prépubère tel qu’on l’entend, mais j’ai des boutons tout le temps, un petit rouge qui grossi et où on voit que ça… tout le temps, c’est insupportable ! Je ne mets jamais de fond de teint, j’ai une superbe hygiene, je bois beaucoup d’eau… JE NE SAIS QUOI FAIRE!!!

Camille dit :

Ouiii ça a fermé je suis dégoutée !!
Moi l’acné je n’arrive pas à m’en débarrassé définitivement non plus, c’est insupportable…

Lili dit :

Hello Camille,

L’article commence à dater mais je me permets de t’envoyer ce message malgré tout.

Je suis exactement dans la même situation que toi. Arrêt de la pilule, suivie d’une poussée d’acné notamment dans le dos (première fois de ma vie… Horriblement frustrant).

Pourrais-tu nous faire un petit update ou nous dire comment tu t’en es sortie?

Ça m’aiderait beaucoup à relativiser.

Je te remercie d’avance,

xx

Camille dit :

Je vais le faire oui, très bientôt.

Daphné dit :

Bonjour Camille,

Suite aux derniers commentaires, je trouve l’update de l’article, est-ce qu’il est sur ton blog ?

Camille dit :

Je n’en ai toujours pas fait.

Lola dit :

Coucou Camille,

J’espere que tu vas bien. Je sais que l’article date un peu mais j’aimerai bien savoir où tu en es en ce moment ? Toujours le stérilet ? Le traitement anti acné ?

Je me tâte à arrêter définitivement la pilule donc je recherche des avis sur <> merci de ton retour ❤️

Camille dit :

Toujours le stérilet oui et plus de traitement pour l’acné 🙂 je vais faire un update !!

Massias Elyse dit :

hey camille,
voici quelques questions pour toi:
-as-tu eu des effets secondaires concernant ton comportement? étais-tu plus ou moins stressée?
-au bout de combien de temps la pilule fait effet sur l’acné?
-une fois la pilule arrêtée, est ce que l’acné revient plus forte ou moins forte qu’avant?
-est-ce que la pilule agit sur les cicatrices d’acné que l’on peut avoir sur le visage? (je ne sais pas si c’était ton cas mais je préfère demander au cas ou)

bisous.

Camille dit :

Je n’ai pas remarqué si j’avais un comportement différent, mon comportement change tout le monde en fonction des jours et des semaines, je suis excessive dans tout.
Elle fait effet très rapidement, genre 2 mois
Moi c’est revenu la même chose qu’avant, ou un peu moins (mais bon ça remontait à mes 15 ans
Jai l’impression que ça agit sur les cicatrices oui

Charlotte dit :

Hello Camille !
J’attends avec impatience ton update !
J’ai « un peu » la même histoire. Pilule pour l’acné à 16 ans, je l’ai arrêté il y a un peu plus d’un an et demi et il aura fallu 6 mois pour que l’acné revienne pire qu’avant. N’en ayant pas pdt 6 mois, je me croyais sauvée… J’ai eu un traitement antibio et crème avec un peu d’amélioration mais des pb pendant mes règles alors j’ai repris ma pilule car voyage de noce de prévu et pas envie de me tordre de douleur là bas. Je l’ai donc reprise pleine pendant 4 ou 5 mois le temps que l’acné disparaisse totalement et là j’ai décidé de l’arrêter à nouveau mais de manière progressive. J’ai donc commencé par deux cachets sur trois pendant 2 mois, un sur deux pendant 4 mois et là je vais entamer le un sur trois… Pas d’acné pour l’instant mais bon comme ça a mis 6 mois la première fois… Je ne m’avoue pas vaincue !
Bonne journée !

Camille dit :

Là tu en es à combien exactement toi ?

Charlotte dit :

J’ai commencé le seuvrage il y a 6 mois. Ce mois-ci j’en prends encore une sur deux et le mois prochain je diminue pour 1 sur 3. Ils disent qu’il faut faire un seuvrage en nombre de mois équivalent au nombre d’année prise. Donc comme je l’ai prise un peu plus de 10ans je vais le faire sur 10-12 mois je pense.
Ils disent que ça permet au corp de s’habituer progressivement à ne plus avoir d’hormone synthétique. Et il apprend mieux à vivre sans donc pas (ou moins) d’effet rebond sur l’acné. Je croise les doigts…

Camille dit :

Oui j’en avais entendu parlé, ça marche bien pour le moment pour toi ?

Jessica dit :

Personnellement Camille, situation similaire à la tienne et ma solution radicale a été de voir un vrai médecin chinois ! Grâce à l’acupuncture sur le corps et la cosmétique acupuncture ça a eu une différence notable sur ma peau et sur plein d’autres choses, n’oublions pas que l’acné a une racine et c’est celle qu’il faut traiter.
Les dermatologues et autres médecin ne font que masquer le problème !

Bon courage à toutes!

PS : comme toutes les filles, je serai pas contre un update ici ou peut-être sur IG TV ?

Camille dit :

Je suis allée voir un nouveau médecin hier on verra ce que ça donne..

Roxane dit :

Camille,
Merci pour ton article et merci à toutes les filles qui ont commenté, impossible de tout lire évidement mais on se sent moins seule après 10 commentaires dans lesquels on retrouve la même idée : la pilule c’est un petit peu de la merde.
Mon histoire avec les pilules commence à 14 ans, depuis mes 12 ans j’ai des règles totalement irrégulière, et quand on est une ado, avoir une tache de sang sur le pantalon est la pire des hontes. Donc pilule. J’ai prit Jasmine pendant 7 ans. Sept années pendant lesquelles j’étais superbe, une belle peau, perte de poids, de beaux cheveux, des seins légèrement plus gros, le rêve quoi!
J’ai déménagé à Paris, j’ai changé de gyneco et là on a fait un bilan. URGENCE! Il fallait arrêter Jasmine immédiatement je risquais un accident cardio-vasculaire. On a changé de pilule pour Cerazette et là… c’est le drame.
Oui j’étais hors de danger, plus de risque en vue mais alors quelle nouvelle vie.. Une prise de poids presque immédiate (et pas des moindres, 7 kilos en 6 mois), une peau grasse, des cheveux gras, gris, ternes et sans volume, une baisse de morale et de libido.
J’ai changé de gyneco et de pilule (leeloo gé), mais aucun changement positif ne s’opérait. Par manque de combativité j’ai cherché avec l’aide de mon gynecologue comment arrêter la pilule, je ne voulais plus d’hormones, STOP! On a donc commencé le stérilet en cuivre.
BORDEL DE M***** ! Qu’est ce que ca fait mal ce truc! Trois jours au lit, pour m’en remettre! Mais le plus grave c’est que j’ai saigné pendant 3 mois… Trois mois de protège slip, de rapport sexuels très très compliqué, l’esthéticienne ne me voyait quasiment plus, la salle de sport non plus et alors les douches commune j’en vous en parle pas! Le point positif ici c’est que la pose du stérilet est beaucoup plus douloureuse que de le retirer! Je sais de quoi je parle puisqu’on a retiré mon stérilet au cuivre après 3 mois, je ne le supportais pas.
A ce moment là, à court d’idée, d’énergie, d’espoir, mon copain m’a gentiment proposé que je fasse une pause de tout et qu’on revienne à la contraception la plus basique : le préservatif. Nous étions en couple depuis quelques années et jamais j’aurais pensé que notre couple pourrait subir ça. Mais je traversais une période tellement difficile avec une relation à mon corps tellement conflictuelle que nous avons sauté le pas. Je ne vais pas mentir, les débuts ont été difficiles, surtout pour lui. Mais avec un peu de patience et d’acharnement, cette solution est devenue la meilleure solution.
Car parallèlement, j’avais été voir un endocrinologue, une nutritionniste, un coach sportif, fait moultes prises de sang, pour comprendre pourquoi mon corps restait GRAS (poids, cheveux, peau, tout était gras). Tous ces gens m’ont surtout prit de l’argent, mais m’ont apporté peu de réponses satisfaisantes.
Cela fait maintenant 2 ans que j’ai arrêté la pilule, mes règles sont irrégulières. Tellement que j’ai parfois eu des frayeurs de grossesses.
J’ai du coup été voir une autre gynecologue mais là encore j’ai vécu une déception. Elle m’a convaincue de prendre une pilule qu’elle a l’habitude de prescrire aux femmes obèses et en surpoids. Je suis bien en chaire mais je ne suis pas obèse (68kg pour 1m65). Bien sûr, elle ma vendu sa pilule en me promettant une perte de 3-4kg quasi immédiate en ne faisant « pas grand chose ». Dès le premier mois j’ai senti que ça ne collerait pas entre nous, j’avais une libido aussi froide que la Sibérie, une sécheresse vaginale qui peut rivaliser avec le Sahara et aucune perte de poids.

J’ai arrêté cette pilule il y a exactement 2 mois, et le retour « à la normale » a été presque immédiat. Par contre toujours pas de règles. J’envie les filles qui sont réglées comme des horloges, mais je me dit que mon corps est tel qu’il est. Pour l’instant ça ne me pose pas plus de problème que ça, mais quand l’heure sera venue d’avoir un bébé j’espère que tout fonctionnera bien.

Camille ton article, et les témoignages de toutes les filles me font me sentir moins seule. Merci.

Camille dit :

Dingue ton histoire ça fait si peur ! Mais vraiment ! Moi qui reprends la pilule là depuis 1 mois…

Caroline dit :

Coucou, ton article est super intéressant.
J’aimerai partager mon expérience et avoir ton avis, je prend la pilule depuis l’age de 15 ans pour simple raison : la contraception ( pas d’acne)
Lorsque j’ai eu mon première rendez vous chez le gényco on m’a découvert un Kyste aux ovaires fonctionnelle ( qui apparaît et disparaît) donc pas possible de l’enlever
Jusqu’a mes 20 ans j’ai changé plusieurs fois de pilule car aucune me correspondait en effet je suis migraineuse donc il fallait en trouver une adaptée, j’avais des règles irrégulières
Et depuis mes 20 ans jusqu’a Aujourd’hui (22ans) je suis «  victime » d’acnee hormonale ( kyste autour dû mention principalement très rouge puis blanc et douloureux). Je suis sous Jasminelle
J’ai fait des traitements antibiotique, ça revient toujours (Eneomey à base d’acide fort)
Maintenant je fais les huiles+ homéopathie ( huiles de jojoba et de the three ) c’est un peu mieux mais cet acné persiste encore au niveau du menton.. Je suis désespérée moi qui est jamais eu aucun bouton à l’adolescence. As tu une idée de ce que pourrait être la solution ? Je suis toujours sous pilule
Merci pour ton article!!
Et une bonne continuation dans ta vie tu es au top !!

Marion dit :

Bonjour Camille,
Ou en es tu au niveau de ta contraception ? Il me semble que tu as enlevé ton stérilet ?
J’ai eu un stérilet pendant 2 ans après avoir voulu arrêter les hormones mais mon acné était devenu insupportable j’ai du le retirer.
Sauf que je ne supporte plus aucune pilule qui me donnent tous les effets indésirables prise de poids etc donc j’hesite à me le refaire poser le stérilet …

Merci pour ton retour !

Camille dit :

Je vais sortir une vidéo Youtube 🙂

Marion dit :

Merci Camille!!!

Sarah dit :

J’ai pris la même décision, il y a de ça près de 10 jours. Je suis restée 8 ans sous pilule et j’ai vu des personnes souffrir de plusieurs conséquences parfois désastreuses à cause de la pilule. J’ai d’ailleurs aussi fait un article à ce propos, reprenant certains témoignages. Je pense que c’est très important de parler des hormones et de leurs conséquences sur le corps et l’esprit, c’est donné comme un bonbon alors que les risques sont réels et énormes parfois ! Je suis contente de lire que je ne suis pas la seule à avoir cette prise de conscience (même si je l’ai un peu tardivement par rapport à pas mal de filles) ! Merci pour ton article, il me rassure aussi quant aux effets du sevrage, savoir à quoi s’attendre, au moins en partie, c’est rassurant 🙂

Nathurelle dit :

Bonjour 🙂

Je voulais savoir comment ça se passait depuis tout ce temps car j’ai EXACTEMENT le même problème que toi. Premier arrêt jasmine catastrophique. Deuxième arrêt, cette fois jasminelle, huit ans plus tard. Je tente l’arrêt progressif et ça fait 7 mois que j’ai arrêté définitivement. Depuis le sixième moi je commence à avoir des soucis et je m’inquiète, ma peau part en vrille surtout niveau menton et maxillaire (typiquement hormonal apparemment).
J’ai donc été voir la dermato qui m’a prescrit tolexine, mais ça me fait un peu peur parce que je n’ai pas très envie de bousiller ma flore, ce qui pourrait aggraver les choses.

Bref je suis dans le flou totale donc j’aimerais savoir si Tolexine a été vraiment efficace pour toi et surtout si rien n’est revenu à l’arrêt de Tolexine ?

Merci beaucoup pour ton témoignage 🙂

PS: j’ai vu que tu envisageais de reprendre la pilule, pourquoi ? Sachant que tu es débarrassée enfin du risque d’effet rebond.

Camille dit :

Franchement, ça n’a pas remplacé une pilule niveau efficacité…
non je n’en était pas débarrassé du tout encore

Diane dit :

Bonjour
Voici mon experience. À 16 ans mon dos était criblé de boutons, mon visage pareil. Après avoir tenté les crèmes à base de zinc qui apportent tout de même qq ameliorations, j’ai cédé et ai commencé la pilule Diane 35. Le résultat pour la peau est indiscutable. Je l a supportait bien jusqu à ce qu elle soit retirée du marché à un moment donné (2014 je crois) . J ai decidé à partir de cette date de faire une pause et de ne plus prendre de pilule pendant 10 mois…j avais 36 ans ça faisait 20 ans que j etais sous Diane donc j ai voulu stopper.
…mais hélas petit à petit mes 16 ans sont ré apparus !! Cette acné infernal !! Le cuivre n est pas conseillé en cas d’acné, j ai donc demandé de nvo la pilule à ma gyneco 🙁
Ce n est plus Diane35 mais Jasmine. Ça allait.
Il y a 5 mois j ai voulu stopper dans l idée d être plus « naturelle » et bien bonjour les dégâts !! Cheveux plats, gras, aucun volume voire perte et surtout boutons ! À la racine des cheveux un peu, au front, mais surtout au dos c’est une horreur comme ça revient vite !!
Je n’ai pas d’enfants, 37 ans et bien même avec aloe vera, nigelle, zinc…y’a pas photos.je vais devoir ravaler de la pilule !:( selon le dermato ça s’arrangera peut-être si un jour j ai une grossesse mais en attendant pilule oblige pour ne pas continuer à complexer.
Si qq un à une experience similaire et/ou solution miracle pour le dos…ça m intérresse.

Maelle dit :

Bonjour Camille,

Tu as enlevé ton stérilet en cuivre il me semble. As-tu remarqué une différence sur ton acné ?

Merci pour ton retour d’experience 🙂
Bisous

Camille dit :

Oui j’en ai moins, mais c’est parce que j’ai repris la pilule …

Nathurelle dit :

Hello

J’ai vu que tu avais repris la pilule, j’aurais aimé savoir pourquoi ? Pour la peau ?

Car il semble que depuis ton arrêt, sur les photos tu avais une peau parfaite !

Pour ma part ça fait neuf mois que j’ai arrêté jasmin elle et toujours des crises au moment de l’ovulation et des règles j’en ai marre 🙁 mais je me dis que ça va forcément finir par s’apaiser et que reprendre la pilule reviendrait à repousser le problème à plus tard 🙁

Camille dit :

Je vais faire une vidéo à ce sujet.

Ninon dit :

Bonjour Camille, je viens également d’arrêter la pilule que je prenais comme toi depuis mes 16 ans (+ de 10 ans maintenant) pour mettre fin à mon acnée (ayant tout essayé avant) j’ai pensé l’arrêter beaucoup de fois mais j’ai tellement peur pour mon acnée qui était un vrai complexe, et que je ne veux absolument pas voir revenir. je voulais savoir si ton traitement tolexine, avait bien marché pour toi et comment peut-on se le faire prescrire? merci a toi 🙂

Camille dit :

Chez le médecin 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.